VRAI OU FAKE Désintox. Non, les eurodéputés n'ont pas fraudé pour voter les sanctions contre la Hongrie

Il y a quelques jours, les eurodéputés votent pour lancer la procédure pouvant aboutir à des sanctions contre la Hongrie, au motif que celle-ci ne respecterait pas les valeurs fondamentales de l’Union européenne.

Les absents ont toujours tort, dit le proverbe, mais les abstentionnistes aussi, ajoute le Parlement européen.

Il y a quelques jours, les eurodéputés votent pour lancer la procédure pouvant aboutir à des sanctions contre la Hongrie, au motif que celle-ci ne respecterait pas les valeurs fondamentales de l’Union européenne. Les partisans des sanctions, doivent réunir les deux tiers des suffrages exprimés pour lancer cette procédure. Ils l’emportent d’une courte tête, à 69%.... ce qui a le don d’exaspérer les partisans de la Hongrie de Viktor Orban.

Ainsi, le porte-parole du gouvernement d’extrême droite tweete après le scrutin : « Ca s’appelle de la  fraude ». « 448 “oui”, 197 “non” et 48 “abstentions”, ça ne fait pas les deux tiers ». En effet, si l’on compte les abstentions comme des suffrages exprimés, les 448 « oui » représentent moins de 65% du total. Donc moins des deux tiers. Ce calcul du Hongrois et d’une bonne partie de l’extrême droite européenne, leur sert à accuser le Parlement européen de « tricher » pour sanctionner la Hongrie

Mais ils ont tort, et tordent à la fois les textes, et les faits. En effet, le règlement  intérieur du Parlement européen précise bien, à l’article 178, que : « seules les voix "pour" et "contre" sont prises en compte dans le calcul des suffrages exprimés ».  Les abstentions, ne sont donc pas comptabilisées. Le Parlement européen a toujours procédé ainsi. Ses services juridiques ont été consultés en amont du vote, et ont produit une note publiée par le site Politico. On y trouve plusieurs exemples de scrutins au Parlement européen où les abstentions n’ont pas été comptabilisées comme des « suffrages exprimés ». N’en déplaise à Viktor Orban.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur Twitter : https://twitter.com/libedesintox
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne