Des touristes belges font un détour de 1.200 km à cause du GPS

(Il existe trois "La Plagne" en France ©)

Le chauffeur d’un car qui devait emmener une cinquantaine de Belges en Savoie, n’a pas sélectionné la bonne ville dans son GPS. Résultat : les vacanciers se sont retrouvés à la frontière les Pyrénées. C’est seulement là que le chauffeur a fait demi-tour.

Si tu viens de Belgique, que tu dois aller en Savoie et que tu vois la Méditerranée, c’est qu’il y a probablement un problème. Ce lundi, on apprend qu’un autocar de Belges a fait un détour de 1.200 kilomètres à cause. Le chauffeur a tapé "La Plagne" dans le GPS mais n’a pas sélectionné le bon. Il y a en effet trois communes ayant ce nom en France. Manque de chance, il a roulé vers le Sud-Ouest, alors que les vacanciers étaient attendus dans l’Est.

L’autocar a pris la route vers le département de l’Ariège au lieu de la Savoie. Ce n’est qu’arrivé à Toulouse que le chauffeur s’est rendu compte de son erreur. "On a vu la Méditerranée et Carcassonne", a plaisanté un passager sur Twitter. Les skieurs belges sont finalement arrivés à destination (la bonne), avec 24h de retard. Les animateurs de la radio StudioBrussel, qui avait fait gagner ce voyage (sans le détour) les ont accueillis avec des tapas, la célèbre spécialité espagnole.

Mariecke Van Cauwenberghe, présentatrice de StudioBrussel raconte l’épopée du car belge qui fait un détour de 1.200 kms
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne