Déficits : Hollande tente de mobiliser les sociaux-démocrates européens

(François Hollande tentera de plaider à Bruxelles pour un assouplissement des règles sur la réduction des déficits © MAXPPP)

François Hollande réunit ce samedi matin à l'Elysée les chefs de file de la social-démocratie, afin qu'ils accordent leurs violons en vue du sommet européen de Bruxelles.

 Un seul objectif pour cette réunion de l'Elysée,  préparer le sommet européen de Bruxelles, qui aura lieu dans la foulée. A ce sommet, dont l'ordre du jour officiel est la nomination des chefs de la diplomatie européenne, le chef de l'Etat compte plaider pour un assouplissement de la discipline budgétaire dans l'Union.

"L'Europe est menacée par une longue, et peut-être interminable stagnation si nous ne faisons rien ", a-t-il plaidé jeudi à l'Elysée au cours de la conférence annuelle des ambassadeurs de France. Il prône ainsi "*la pleine utilisation des

flexibilités dans le rythme européen de réduction des déficits ", et ce "dans le respect des règles européennes* ".

L'Allemagne inflexible

Pour faire front, François Hollande réunira donc ce samedi matin les huit chefs de gouvernement qui ont répondu présent. Parmi eux, l'Italien Matteo Renzi, le président du Parlement de Strasbourg Martin Schulz et le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel.

Les plus difficiles à convaincre, à Bruxelles, seront sans doute la chancelière allemande Angela Merkel et son ministre des Finances, Wolfgang Schaüble, qui restent inflexibles sur le respect des objectifs de réduction des déficits.

Vous êtes à nouveau en ligne