Danemark : l'inventeur du sous-marin "Nautilus" nie avoir tué et mutilé le corps de la journaliste Kim Wall

Peter Madsen est soupçonné dans l\'affaire de l\'assassinat et du démembrement d\'une journaliste dont le buste a été retrouvé près de Copenhague (Danemark).
Peter Madsen est soupçonné dans l'affaire de l'assassinat et du démembrement d'une journaliste dont le buste a été retrouvé près de Copenhague (Danemark). (UFFE WENG / SCANPIX DENMARK)

La jeune femme a disparu après avoir embarqué dans le submersible de l'inventeur Peter Madsen. Après plusieurs jours de recherche, son buste a été retrouvé dans le détroit entre le Danemark et la Suède.

Peter Madsen, le concepteur de sous-marins soupçonné dans l'affaire de l'assassinat et du démembrement de la journaliste suédoise Kim Wall, nie les faits, rapporte la police danoise, vendredi 25 août. "Le suspect nie l'homicide et l'atteinte à l'intégrité d'un cadavre", ont annoncé les autorités, dans un communiqué publié après un nouvel interrogatoire de l'inventeur de 46 ans.

La journaliste a disparu le 11 août, après avoir embarqué, à Copenhague, à bord du Nautilus, un submersible artisanal conçu par Peter Madsen. Après plusieurs jours de recherches, son buste mutilé a été retrouvé, mercredi, dans le détroit entre le Danemark et la Suède.

En niant le crime, Peter Madsen campe sur sa ligne de défense. Après avoir indiqué, dans un premier temps, qu'il avait déposé la jeune femme à terre, il a affirmé que Kim Wall avait été "victime d'un accident" et qu'il avait jeté son corps à l'eau.