Crise financière : peut-on revivre le scénario de 2008 ?

France 2

D'après Jean-Paul Chapel présent sur le plateau de France 2, aucune de nos banques ne peut aujourd'hui faire faillite.

La Deustsche Bank est dans la tourmente. En cas de défaut de cette banque, la plus importante d'Europe, quels sont les risques ? "Si elle faisait faillite, elle entrainerait dans sa chute les autres banques du système financier, c'est l'effet domino", explique Jean-Paul Chapel, sur le plateau de France 2. La raison est simple : les banques dépendent les unes des autres, elles se prêtent de l'argent.

Des risques de faillite limités

En 2008, la crise de confiance était telle que les banques avaient arrêté de se prêter de l'argent et que les clients retiraient du liquide aux distributeurs. Mais qu'est-ce qui a changé en huit ans ? "Aujourd'hui, la Banque centrale européenne prête des liquidités à taux zéro à toutes les banques commerciales donc en pratique, aucune de nos banques ne peut faire faillite", ajoute le journaliste. Le seul problème, c'est que les banques sont de moins en moins rentables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne