Crash d'un A400M en Espagne : l'avion victime d'une panne moteur ?

(L'accident, qui a fait au moins quatre victimes, s'est produit ce samedi à Séville © MaxPPP)

L’A400M qui s’est écrasé samedi près de Séville a-t-il été victime d’une panne de moteur ? C’est l’hypothèse évoquée lundi matin par la presse allemande, qui cite le témoignage d’un des deux survivants de l’équipage.

Le rescapé du crash – hospitalisé depuis son sauvetage – n’a pu être interrogé que très brièvement par les enquêteurs. Mais d’après le site Internet du Spiegel , son témoignage permet déjà d’en savoir un peu plus sur les circonstances de l’accident. Au moment du décollage samedi près de Séville, l’A400 M aurait subi de "multiplies avaries moteur", qui auraient provoqué la chute de l’appareil.

On ne connaît pas pour l’instant l’origine de ces problèmes techniques : les boîtes noires, retrouvées dimanche matin, doivent permettre aux enquêteurs d’en savoir davantage. D’après le Spiegel , les ministres de la Défense français, allemand et espagnol ont été informés de ces nouveaux éléments dimanche lors d’une rencontre à Lorient, en marge des commémorations de la victoire du 8 mai 1945. Prudents et soucieux de ménager Airbus, ils ont tenu à mettre en garde contre des conclusions hâtives. Contrairement à la France, l’Allemagne a décidé – au même titre que la Grande-Bretagne et la Turquie – de suspendre les vols d’essai de son unique Airbus A400 M, en attendant les résultats de l’enquête.

Vous êtes à nouveau en ligne