Bartolone trouve la manière d'agir de Barroso "insupportable"

Le président de l\'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 6 avril 2013 à Paris. 
Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 6 avril 2013 à Paris.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Dans une interview au "Parisien", le président socialiste de l'Assemblée nationale étrille celui de la Commission européenne. 

Après Arnaud Montebourg, Claude Bartolone. Dans une interview accordée, mercredi 26 juin, au Parisien/Aujourd'hui en France, le président socialiste de l'Assemblée nationale surenchérit dans le différend qui oppose Paris au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. A l'origine de cette polémique, les propos du Portugais sur la position française au sujet de l'exception culturelle.

"Barroso est un homme dépassé. Quand Angela Merkel dit qu’il est une erreur de casting, elle a raison : il n’a rien compris au film", assène Claude Bartolone dans le quotidien. "Barroso incarne une Europe qui ne correspond plus au monde actuel", affirme-t-il encore, tout en jugeant "sa manière d'agir insupportable".

Dimanche, le ministre du Redressement productif avait estimé que José Manuel Barroso était "le carburant du Front national". Ce dernier avait immédiatement rétorqué : "Certains souverainistes de gauche et de l’extrême droite ont exactement le même discours."

Vous êtes à nouveau en ligne