Cette nuit, toute l'UE a reculé ses horloges d'une heure, une pratique en vigueur en France depuis 1976

(AFP)

Dimanche, à 3H00 (heure d'été) en France, il était seulement 2H00 (heure d'hiver), soit une heure de sommeil de plus.Instauré en France après la crise pétrolière, le système des horaires d'été et d'hiver vise à économiser l'énergie en faisant coïncider les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement pour limiter les besoins en éclairage.

Dimanche, à 3H00 (heure d'été) en France, il était seulement 2H00 (heure d'hiver), soit une heure de sommeil de plus.

Instauré en France après la crise pétrolière, le système des horaires d'été et d'hiver vise à économiser l'énergie en faisant coïncider les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement pour limiter les besoins en éclairage.

Selon l'Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'Energie ( Ademe), en 2009, le changement d'heure a permis d'économiser 440 gigawatts/heure (GWh) en éclairage, soit la consommation d'environ 800.000 ménages. Grâce à ces économies, la France a évité l'émission de 44.000 tonnes de CO2.

En 2030, la réduction globale des émissions due au changement d'heure pourrait être de 70.000 à 100.000 tonnes de CO2, a calculé l'Ademe.

Pour l'Europe, la période d'heure d'hiver s'étend du dernier dimanche d'octobre au dernier dimanche de mars.

Par rapport à l'heure GMT, la différence ne sera plus que d'une heure au lieu de deux durant les six mois d'heure d'été. Toutefois, en raison des fuseaux horaires, il ne sera pas la même heure partout en Europe. En effet, le Portugal, la Grande-Bretagne, l'Irlande et les îles Canaries ont une heure de moins que la France, tandis que la Grèce, la Finlande et les pays baltes sont en avance d'une heure sur l'Hexagone.
Le site officiel du changement d'heure

Vous êtes à nouveau en ligne