Ce que l'on sait de l'attaque au camion bélier de Stockholm

Des policiers dressent un cordon de sécurité autour du lieu où un camion s\'est encastré dans un magasin, le 7 avril 2017, dans le centre-ville de Stockholm (Suède).
Des policiers dressent un cordon de sécurité autour du lieu où un camion s'est encastré dans un magasin, le 7 avril 2017, dans le centre-ville de Stockholm (Suède). (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Un véhicule a renversé des passants avant de s'encastrer dans un magasin, tuant quatre personnes.

"La Suède a été attaquée", vendredi 7 avril, a déclaré le Premier ministre, Stefan Löfven. Un camion a foncé sur des passants dans une rue commerçante de Stockholm, avant de s'encastrer dans un grand magasin. L'attaque a fait quatre morts et quinze blessés, selon la police. Un homme, soupçonné d'être le chauffeur du camion, a été arrêté. L'attaque a été qualifiée d'"attentat" par les autorités, mais n'a pas été revendiquée.

>> Suivez les dernières informations dans notre direct

Comment s'est déroulée l'attaque ?

L'attaque s'est produite peu avant 15 heures, à proximité d'un grand magasin, au croisement d'une grande artère, Klarabergsgatan, et de la rue piétonne la plus fréquentée de Stockholm, Drottninggatan. Le camion a renversé plusieurs passants, avant de s'encastrer dans un grand magasin de la capitale, Åhléns City.

"C'était le chaos, j'ai vu des gens allongés sur le sol, raconte à franceinfo Matilda, serveuse dans un café du quartier. Les ambulances sont arrivées, il y avait aussi des hélicoptères et des militaires le long de la rue. Mes collègues étaient dehors, ils ont tout vu. On est tous très choqués. On est en ce moment enfermés, avec deux clients, dans le restaurant. On a peur, c'est dangereux de sortir." Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent la panique des passants dans les minutes qui ont suivi le drame.

Le camion utilisé dans cette attaque porte l'effigie d'une marque de bière et appartient à une société de transport. "Il a été volé à l'occasion d'une livraison à un restaurant", a indiqué à l'AFP une porte-parole de cette société. Le véhicule a été enlevé dans la nuit pour être examiné par la police scientifique, laissant un trou béant dans la façade du magasin où se réunissaient samedi matin des Suédois venus rendre hommage aux victimes.

Quel est le bilan de cette attaque ?

Dans la soirée, la police a annoncé un bilan officiel, faisant état de quatre morts et quinze blessés. Les autorités ont annoncé samedi matin que six des blessés avaient pu quitter l'hôpital tandis que huit adultes et un enfant restaient hospitalisés.

Que sait-on des motivations de cette attaque ?

"Tout indique qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a déclaré le Premier ministre suédois, sans donner plus de précisions. Le parquet a annoncé samedi matin le placement en garde à vue d'un homme soupçonné d'"homicides à caractère terroriste". La police le soupçonne d'être le chauffeur du camion. Il avait été interpellé vendredi soir à Märsta, au nord de Stockholm. Selon plusieurs médias, il s'agirait d'un Ouzbek de 39 ans, sympathisant de l'organisation État islamique.

Le parquet n'a pas apporté de détails sur son identité mais son signalement correspond à celui d'un individu filmé sur les lieux et à l'heure de l'attaque, vêtu d'une veste kaki à capuche noire, et pour lequel un avis de recherche avait été émis.

L'homme est officiellement le seul mis en cause à ce stade, a souligné la police de Stockholm.

Vous êtes à nouveau en ligne