Brexit : la campagne s'ouvre dans un climat passionné

FRANCE 3

La campagne du référendum sur le Brexit s'est ouverte ce vendredi dans un climat passionné. Les précisions de Loïc De La Mornais, correspondant de France Télévisions à Londres.

Le coup d'envoi de la campagne officielle avant le référendum sur le Brexit, le 23 juin prochain, a été donné dans une atmosphère et "un climat passionné" selon Loïc De La Mornais, correspondant de France Télévisions à Londres. "Cette question d'amour-haine (avec l'Europe) anime les Britanniques depuis plus de 40 ans. Chaque camp est persuadé d'avoir raison. Les partisans du Brexit pensent que la Grande-Bretagne s'en sortira bien mieux sans l'Europe. Et les partisans d'un maintien dans l'Europe pensent que ce serait une catastrophe pour l'économie", ajoute le journaliste.

Fébrilité dans le camp de David Cameron

Dans le camp des partisans du maintien, l'optimisme n'est pas forcément de rigueur. "Il y a plusieurs poids lourds comme Boris Johnson, le Maire de Londres mais aussi d'autres ministres, membres du gouvernement qui font campagne pour le Brexit. David Cameron se demande donc s'il n'a pas pris un très très gros risque en organisant ce référendum", affirme le correspondant de France Télévisions. D'après le journaliste, les sondages ne donnent pas de tendances claires alors qu'il y a encore "beaucoup d'indécis." Pour convaincre ceux qui pourraient faire basculer le vote, le camp Cameron a fait éditer un fascicule en mettant en avant ses arguments. Suffisant pour convaincre les sceptiques ? Réponse dans deux mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne