Brésil : Cesare Battisti interpellé, puis relâché

(Cesare Battisti a été condamné en 1993 en Italie à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres © Reuters-Ricardo Moraes)

La police brésilienne a arrêté l’italien Cesare Battisti. Son expulsion avait été ordonnée début mars par un tribunal brésilien. En Italie, l’écrivain a été condamné par contumace pour assassinats. "Il va être probablement expulsé vers la France", selon le porte-parole de la police. Sept heures plus tard, il a été relâché.

Cesare Battisti va sans doute être expulsé. L’écrivain italien vit en exil au Brésil depuis des années. La justice de son pays l’a condamné, par contumace, pour avoir commis ou avoir été complice de quatre meurtres dans les années 70. Un tribunal brésilien avait ordonné au début du mois son expulsion. Ce jeudi, la police fédérale du Brésil, l’a interpellé à son domicile d'Embu das Artes, un faubourg de Sao Paulo.

 

Il "restera dans les locaux de la superintendance régionale de la police fédérale de Sao Paulo jusqu'à ce que son expulsion soit effective ", ont indiqué les forces de l'ordre dans un communiqué. Jusqu'à ce que l’avocat de Cesare Battisti fasse son travail... et obtienne, sept heures plus tard, qu'il soit relâché.

Reste que le procédure est toujours en cours. L’écrivain devrait être expulsé au Mexique ou en France, les deux pays où il s'était caché avant de partir pour le Brésil en 2004. "Il va être probablement expulsé vers la France, où il vivait avant de venir au Brésil ", a dit le porte-parole de la police, Leonardo Cavalcanti.

Vous êtes à nouveau en ligne