Bientôt des portiques pour le Thalys à Paris et Lille

(Des portiques de sécurité seront installés à Paris et à Lille pour sécuriser l'embarquement des trains Thalys © MaxPPP)

La ministre de tutelle des Transports, Ségolène Royal, a annoncé ce mardi la mise en place de portiques pour le Thalys avant le 20 décembre à Paris et à Lille, afin de sécuriser l'embarquement.

Invitée par nos confrères de France Inter ce mardi, la ministre de tutelle des Transports, Ségolène Royal, a annoncé une mesure de sécurité supplémentaire dans plusieurs gares. Il s'agit d'"installer les portiques pour le Thalys" , le train qui relie notamment la France, la Belgique et les Pays-Bas, "à Lille et à Paris avant le 20 décembre". Les équipements seront donc installés avant les grands départs en vacances de Noël.

A LIRE AUSSI ►►► Quelle sécurité dans les gares après les attentats de Paris ?

La ministre a expliqué que cette mesure allait "s'ajouter aux contrôles aléatoires déjà très efficaces", reconnaissant toutefois qu'il est "impossible de tout faire du jour au lendemain et partout". Ces dispositions de sécurité seront également mises en oeuvre à Bruxelles ou à Amsterdam.

"Ces barrages filtrants sont très sécurisants pour les voyageurs" : Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, ministre de tutelle des Transports
--'--
--'--

Pour la ministre, l'idée est de faire en sorte, à terme, que seules les personnes munies de billets puissent accéder aux trains. Ségolène Royal a précisé que l'instauration de billets nominatifs sur les liaisons internationales était à l'étude.

Le 21 août 2015, une tentative d'attentat avait visé un train Thalys entre Amsterdam et Paris.

A LIRE AUSSI ►►►Thalys : un carnage évité grâce à trois Américains et un Britannique

Selon Frédéric Cuvillier, député PS du Pas-de-Calais et ancien ministre des Transports, "il faut que nous reposions la question de l'accès aux modes de transport et notamment des contrôles lorsque nous sommes en arrivée en gare, avant la montée dans les trains, notamment dans les gares internationales. La proposition de la ministre mérite de mettre la question au cœur de la réflexion globale sur la sécurisation des transports."

Frédéric Cuvillier : "Les lignes internationales doivent prioritairement faire l'objet d'un accord européen."
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne