Berlusconi part avec un vase et une épée sous le bras

Silvio Berlusconi salue la foule après l\'annonce officielle de sa démission, le 12 novembre 2011 à Rome.
Silvio Berlusconi salue la foule après l'annonce officielle de sa démission, le 12 novembre 2011 à Rome. (STRINGER ITALY / REUTERS)

L'ancien président du conseil italien a également emporté trois photos et nettoyé les ordinateurs du palais Chigi.

Une épée kazakhe, un précieux vase chinois et trois photos : l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi n'est pas parti les mains vides et a emporté ses effets personnels du siège de la présidence du gouvernement, rapporte le quotidien italien de gauche La Repubblica mercredi 16 novembre. 

L'épée lui a été offerte par le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev. Le vase chinois de la dynastie Ming est un don d'une délégation venue récemment lui rendre visite. Les trois photos le représentent avec les papes Jean-Paul II et Benoît XVI, et avec l'ex-président américain George W. Bush, le seul qu'il ait vraiment considéré comme un ami, explique La Repubblica.

Avant de partir, le "Caïman" a également "nettoyé" le palais, indique le quotidien. Samedi, toutes les données contenues dans les ordinateurs de l'équipe sortante ont été effacées.

Vous êtes à nouveau en ligne