Belgique : on pêche la crevette à dos de cheval

FRANCE 3

Cette pratique, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, a traversé les époques. De quoi faire rêver les touristes de passage.

Gunter Vanbleue et son cheval Marta sont des grands habitués de la pêche à la crevette. Une passion qui se transmet de génération en génération. "Ici, c'est une tradition. Les grands-pères font ça, les pères, les fils... cela doit rester", explique-t-il. Une pratique de pêche vieille de plus de 500 ans, avec un matériel gardé à l'identique. "La chaîne reste dans le sable. Les flotteurs montent et les crevettes rentrent dans le filet", détaille Gunter Vanbleue.

Une simple démonstration l'été

Habituellement, Gunter Vanbleue pêche seul durant trois heures entre mi-septembre et février. Pour les touristes en été, il ne fait qu'une petite démonstration, suffisante pour faire connaître cette pratique unique au monde, qui garantit des clichés toujours aussi spectaculaires. Avec le réchauffement climatique, l'eau du mois d'août est devenue trop chaude pour les crevettes. Il y en a cinq fois moins qu'il y a 20 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne