Autriche : l'élection présidentielle invalidée par la justice en raison d'irrégularités

Le candidat à la présidentielle autrichienne Norbert Hofer, leader du parti d\'extrême droite FPÖ, le 24 mai 2016 lors d\'une conférence de presse à Vienne (Autriche). 
Le candidat à la présidentielle autrichienne Norbert Hofer, leader du parti d'extrême droite FPÖ, le 24 mai 2016 lors d'une conférence de presse à Vienne (Autriche).  (JOE KLAMAR / AFP)

Le parti d'extrême droite FPÖ contestait la régularité de l'élection qui a vu son candidat, Norbert Hofer, battu de peu en mai par l'écologiste Alexander Van der Bellen.

La présidentielle autrichienne a été invalidée en raison d'irrégularités, a annoncé la Cour constitutionnelle, vendredi 1er juillet. Le parti d'extrême droite FPÖ contestait la régularité de l'élection qui a vu son candidat, Norbert Hofer, battu de peu en mai par l'écologiste Alexander Van der Bellen.

Ce dernier, qui doit en principe prendre ses fonctions le 8 juillet, ne l'avait emporté qu'avec 30 863 voix d'avance, rassemblant 50,3% des suffrages lors du second tour, le 22 mai. 

Un nouveau scrutin sans doute à l'automne

Norbert Hofer, qui a échoué de justesse à devenir le premier chef d'Etat européen issu d'une formation d'extrême droite depuis la seconde guerre mondiale, estime que le scrutin a été entaché d'irrégularités. L'enquête et les auditions de la Cour ont permis de confirmer que plusieurs dizaines de milliers de bulletins provenant du vote par correspondance avaient été dépouillés de façon irrégulière, soit en dehors des heures légales, soit par des personnes non habilitées, une pratique jusque-là largement tolérée.

Cette décision de la Cour constitutionnelle ouvre la voie à un nouveau scrutin, sans doute à l'automne. L'intérim à la tête de l'Etat sera assuré par la présidence de la chambre basse du Parlement.

L'extrême droite française se réjouit

A peine annoncée, cette décision a suscité une pluie de tweets de responsables politiques d'extrême droite.

"Le recours de notre allié au Parlement européen, le FPÖ, a été jugé valide au regard des très nombreuses irrégularités constatées lors du second tour de l'élection présidentielle, s'est félicitée Marine Le Pen. Une nouvelle élection aura lieu et permettra au peuple autrichien de se déterminer dans des conditions respectueuses des principes démocratiques."