Marceline Loridan-Ivens : itinéraire d'un siècle

France 2

La cinéaste Marceline Loridan-Ivens, grande amie de Simone Veil est morte mardi 18 septembre à l'âge de 90 ans. Elle a consacré une grande partie de son œuvre à dénoncer les injustices et à entretenir le souvenir des rescapés de la Shoah.

En juillet dernier, lors de l'entrée de Simone Veil au Panthéon, Marceline Loridan-Ivens était présente. Ces deux grandes amies sont unies dans la tragédie depuis Auschwitz. "C'était comme une soeur. C'était plus que tout", a expliqué l'écrivaine et la cinéaste, décédé mardi 18 septembre à l'âge de 90 ans.

Elles ont connu ensemble les camps de concentration

Elles étaient dans le même convoi, parti de Drancy (Seine-Saint-Denis) en avril 1944. Un calvaire jusqu'à la libération en 1945. Militante de gauche, Marceline Loridan-Ivens était une artiste engagée. Elle a même décidé de tourner un film sur les lieux de son martyre. "Je pense que pour moi, c'était le seul moyen d'aller à l'intérieur de l'indicible. Est-ce que j'ai réussi ? Je ne sais pas, c'est à vous de le dire en regardant le film", lançait-elle en parlant de son oeuvre, La petite prairie aux bouleaux. Elle avait gardé la force de témoigner d'une des plus grandes tragédies du siècle dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne