Histoire : Drancy et la gare de Bobigny, futurs lieux de mémoire

FRANCE 3

La gare de Bobigny (Seine-Saint-Denis), site classé monument historique, va devenir un lieu de mémoire davantage ouvert au public, tout comme le mémorial de la Shoah de Drancy.

À Drancy, en Seine-Saint-Denis, la cité de la Muette parle toujours à l'inconscient collectif. Aujourd'hui HLM et lieu de vie, c'était hier un camp de transit et d'internement pour les juifs, soit l'antichambre de la mort avant Auschwitz-Birkenau. Dans la cour d'un bâtiment en forme de U, des miradors, des barbelés, des hommes, des femmes et des enfants au désespoir.

67 000 juifs sont partis de Drancy

Les conditions de vie étaient effroyables. Des latrines dans la cour, 50 personnes par chambrée, un pain d'une livre par semaine pour 7, le tout sous la garde de policiers français. De Drancy partirent 67 000 juifs, d'abord vers la gare du Bourget, puis vers la gare de Bobigny. C'est le SS Alois Brunner qui a choisi cette gare, plus discrète, plus pratique, pour le dernier voyage vers la Pologne. La ville de Bobigny va réhabiliter cette ancienne gare pour ne pas oublier, pour encore mieux se souvenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne