75 ans de la libération d'Auschwitz : Emmanuel Macron répète sa détermination dans la lutte contre l'antisémitisme

FRANCE 2

Israël commémore jeudi 23 janvier les 75 ans de la libération d'Auschwitz. Six millions de juifs sont morts dans les camps nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Une quarantaine de dirigeants étrangers sont présents à Jérusalem.

Les dirigeants du monde entier se retrouvent jeudi 23 janvier en Israël pour commémorer la libération du camp d'Auschwitz. Le président russe Vladimir Poutine et le numéro deux américain, Mike Pence, sont présents à Jérusalem pour la cérémonie. "Emmanuel Macron qui va s'efforcer de démontrer tout à l'heure que la France lutte implacablement contre l'antisémitisme. Pourquoi ? Parce que selon le président français, il vient de le dire d'ailleurs ici à Jérusalem devant la communauté française, l'antisémitisme est là aujourd'hui. Et d'autre part, dit-il, ce n'est pas en France le problème des Juifs, mais de la République", précise Jeff Wittenberg, envoyé spécial à Jérusalem.

Une forte résonance liée à l'actualité

"Il y a une question plus sensible, celle de l'antisionisme. Emmanuel Macron estime que si l'on peut critiquer l'État d'Israël, le fait de nier l'existence de l'État hébreu s'apparente à de l'antisémitisme. Cette cérémonie consacrée à la mémoire aura une forte résonance liée à l'actualité", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne