EN IMAGES. Des intempéries font au moins 44 morts dans les Balkans

La Bosnie, la Serbie et la Croatie ont été frappées par les pires intempéries depuis 120 ans. Alors que ces pays comptent des dizaines de milliers de sinistrés, le bilan pourrait s'alourdir dans les prochaines heures.

Au moins 44 personnes ont été tuées ces derniers quatre jours, selon un dernier bilan provisoire délivré par les autorités. La Bosnie, la Serbie et la Croatie connaissant leurs pires intempéries depuis plus d'un siècle.

"A Obrenovac [près de Belgrade] nous avons découvert 12 corps", a détaillé le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic, précisant que le bilan dans son pays s'élevait ainsi à 16 morts. En Bosnie, les autorités ont fait état d'au moins 27 morts alors que les autorités croates ont annoncé de leur côté un décès dimanche.

110
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été évacuées dans les régions touchées par les inondations. Des soldats de la Force de l'Union européenne (Eufor) ont emmené samedi cette famille serbe par hélicoptère à Zenica, en Bosnie. DADO RUVIC / REUTERS
210
Une vue aérienne de Doboj, dans le nord de la Bosnie. Dans cette seule ville, au moins vingt personnes ont péri, selon son maire Obren Petrovic. KEMAL ZORLAK / ANADOLU AGENCY / AFP
310
A Skopje, en Macédoine, la population s'est mobilisée dimanche pour envoyer des vivres et de l'eau potable aux sinistrés des inondations. ROBERT ATAANSOVSKI / AFP
410
"De nouveaux débordements de la Sava sont attendus dans l'après-midi. Les digues à Sabac et Sremska Mitrovica [en Serbie] ont tenu jusqu'à présent. A Obrenovac, le niveau des eaux a commencé à décroitre et l'évacuation de la population se poursuit", a indiqué dimanche Predrag Maric, un responsable des services de secours. DARKO VOJINOVIC /SIPA / AP
510
Des personnes sont évacuées, à Topcic Polje, en Bosnie, vendredi 16 mai.  DADO RUVIC / REUTERS
610
En Bosnie, pays ethniquement divisé depuis la guerre meurtrière des années 1990, des musulmans sont allés aider les sinistrés dans les régions serbes. A leur tour, des musulmans sinistrés de la région de Zenica, en Bosnie-Herzégovine, ont été accueillis dans des écoles de Zepce. DADO RUVIC / REUTERS
710
Des sinistrés attendent d'être secourus, à Obrenovac, au sud de Belgrade, en Serbie, vendredi 16 mai 2014. MARKO DJURICA / REUTERS
810
Des milliers de personnes vivant dans les zones qui n'ont pas été touchées par les intempéries sont allées prêter main forte à leurs compatriotes. Des tonnes de vivres ont été stockées et transportées vers les zones sinistrées. A Obrenovac, en Serbie, les soldats ont évacué samedi les habitants dans des embarcations. MARKO DJURICA / REUTERS
910
Le bilan de ces intempéries exceptionnelles risque de s'alourdir après le retrait des eaux des villes et régions inondées. SASA DJORDJEVIC / AFP
1010
Le pape François a demandé dimanche à la foule rassemblée sur la place Saint-Pierre de Rome de prier avec lui pour les victimes des inondations dans les Balkans. A Belgrade, en Serbie, les sinistrés se rassemblent dans des campements improvisés mis en place dans des salles de sport. ALEXA STANKOVIC / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne