Sécurité : pourquoi le Parlement européen s'oppose au PNR ?

FRANCE 2

La création d'un fichier international de passagers avec mise à disposition des données est programmée, mais le Parlement européen n'y est pas favorable.

Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ne supportent plus les tergiversations de l'Europe à propos du PNR  : Passenger Name Record. C'est un registre de passagers européens qui après 10 ans de négociation à Bruxelles n'existe toujours pas. "Chacun doit prendre ses responsabilités. On a assez perdu de temps sur cette question", s'est exprimé le Premier ministre.

Une dérive sécuritaire ?

Mais certains dans la majorité considèrent que ce texte illustre une dérive sécuritaire. Le PNR permettrait de connaître l'itinéraire des voyageurs, ainsi leur éventuel passage par la Syrie par exemple, mais aussi leur nom, leur adresse électronique, ou encore leurs préférences pour les repas.  Les députés écologistes s'y opposent au nom des libertés individuelles. Pour certains eurodéputés socialistes, c'est un fichier de trop. Le FN y est aussi opposé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne