Jihadisme : qui sont les premiers pays d'Europe concernés ?

FRANCE 2

La question de la circulation est au cœur du combat contre les jihadistes venus de Syrie ou d'Irak. Les précisions d'Étienne Leenhardt.

Le pays européen qui voit partir le plus grand nombre de ses ressortissants en Syrie et en Irak est la France. "Au moins 1 800 Français et Françaises ont rejoint les rangs du groupe Etat islamique ces trois dernières années", précise Étienne Leenhardt. À titre de comparaison, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont vu partir 800 ressortissants. 500 pour la Belgique, un nombre élevé pour un pays de 11 millions d'habitants.

254 retours en France

Les derniers chiffres officiels font état de 254 retours en France. "Ce sont des hommes et des femmes qui sont interpellés à leur sortie de Syrie ou qui se rendent et qui négocient directement avec les autorités", poursuit le journaliste. 168 Français ont été tués sur le terrain dans des affrontements ou des bombardements. La majorité d'entre eux ne rentrent pas pour passer à l'action même si quelques cas continuent d'inquiéter les polices européennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne