France : doit-on craindre des attaques dans les transports en commun ?

France 3

Bernard Cazeneuve s'est rendu à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Le ministre de l'Intérieur a annoncé un nouveau dispositif de sécurité pour contrer la menace.

Bernard Cazeneuve était à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle ce 23 mars. Une visite du ministre de l'Intérieur pour rassurer. Il est venu constater le renforcement du dispositif de surveillance dans les aéroports. 1 600 policiers et gendarmes supplémentaires sont mobilisés depuis mardi. "Il y aura une multiplication des contrôles aléatoires qui nous permettront (...) de mieux vérifier un certain nombre de comportements ou d'individus dans les aéroports", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Vigilance dans les centres commerciaux

Les contrôles ne sont pas systématiques. Les passagers que les journalistes de France 2 ont rencontrés se résignent aux risques d'attentat. "On ne peut pas tout contrôler, c'est compliqué. Après il ne faut pas psychoter non plus même si avec les faits d'hier on ne peut qu’avoir la frousse", avoue une dame. Il est impossible d'instaurer des fouilles à l'entrée des grandes gares ou aéroports selon les spécialistes, car cela concentrerait la foule en un point. Le ministère de l'Intérieur appelle à une vigilance accrue dans les lieux ouverts au public, en particulier dans les centres commerciaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne