Faut-il aller plus loin dans la sécurisation des lieux publics ?

Les attentats perpétrés à Bruxelles mardi relancent le débat. 

Après les attentats à l'aéroport et dans le métro de Bruxelles, mardi 22 mars, plus aucun train ne circule au départ de la gare du Nord, à Paris, pour la Belgique, qui a fermé les quatre gares de Bruxelles. Francfort, Londres ou Copenhague optimisent leur sécurité, les Pays-Bas augmentent les contrôles aux frontières.

Une réunion d'urgence a lieu ce mardi matin à l'Elysée. Autour de François Hollande, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur et Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, y participeront. Le gouvernement français déploie 400 gendarmes et policiers supplémentaires à Orly, à Roissy, ainsi que dans les gares et les espaces publics.

La préfecture de police de Paris annonce un renforcement de la sécurité dans les transports en commun : renforts de CRS, dispositif de prévention, sécurisation, mobilisation d'équipes cynophiles.

Faut-il aller encore plus loin dans la sécurisation des lieux publics ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Faut-il aller plus loin dans la sécurisation des lieux publics ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage