Attentats de Bruxelles : un kamikaze déjà arrêté en Turquie ?

France 3

Au lendemain des attentats de Bruxelles, l'enquête avance. Mais la rapidité des enquêteurs est entachée ce mercredi 23 mars par la polémique lancée par le président turc.

Recep Tayyip Erdogan affirme qu'Ibrahim El Bakraoui, l'un des kamikazes des attentats de Bruxelles, a été arrêté l'été dernier dans la ville turque de Gaziantep, voie de passage privilégiée entre la Syrie et la Turquie.

Le président turc soutient que ce terroriste a été expulsé le 14 juillet dernier vers la Belgique, que l'ambassade belge a été prévenue qu'il s'agissait d'un combattant terroriste, et déplore que les services belges n'aient pas fait le lien.

Une expulsion floue

Ce mercredi soir, le parquet fédéral belge n'a pas souhaité commenter ces propos malgré les accusations portées par le président turc en fin de journée.

La Belgique a répondu par la voix de son ministre de la Justice. Celui-ci soutient qu'Ibrahim El Bakraoui n'a pas été expulsé vers la Belgique mais vers les Pays-Bas. Le président turc s'est déjà plaint, à plusieurs reprises, que les pays occidentaux ne prennent pas la mesure de la mise en garde concernant les jihadistes que la Turquie repère.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne