Attentats de Bruxelles : le scénario des attaques

FRANCE 2

Les policiers commencent à avoir une idée plus précise du déroulement des attentats. France 2 fait le point sur l'enquête.

Deux attaques en une heure, un aéroport et un métro visé à un moment de grande influence. Le scénario des attentats de Bruxelles du 22 mars est de plus en plus précis. Tout commence au petit matin dans la banlieue de Schaerbeek, trois des terroristes ont commandé un taxi pour se rendre à l'aéroport. Ils sont très chargés et doivent laisser un sac à dos chez eux. Ils sont filmés à leur arrivée par une caméra de vidéosurveillance. Chacun pousse un chariot avec un sac, à l'intérieur les bombes sont dissimulées. Des clous sont mélangés aux explosifs pour faire un maximum de victimes. Ce matin comme les autres, le hall des départs est bondé. Les complices se séparent. Le premier se fait exploser à 7h58, le second actionne sa bombe 30 secondes plus tard. L'aéroport plonge dans l'horreur. Les terroristes qui se sont fait exploser sont ceux en noir. Ils ont été identifiés avec leur ADN : Najim Laachraoui et Ibrahim El Bakraoui. Le troisième homme s'est enfui en abandonnant son sac.

L'horreur dans le métro

Une heure plus tard dans le centre de Bruxelles, un quatrième homme entre en action à la station de métro Maelbeek. Il s'agit de Khalid El Bakraoui. Sur la ligne 1, il s'est installé dans le deuxième wagon. La rame est encore à quai quand il actionne sa bombe. Le 22 mars, le commando a tué au moins 31 personnes et fait 270 blessés à Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne