Attentats de Bruxelles : des rescapés témoignent

FRANCE 2

Au lendemain des attentats, les rescapés racontent ce qu'ils ont vu et vécu aux journalistes de France 2.

Brian Stanley, rescapé américain des attentats du 22 mars est hypnotisé par une photo qu'il a prise juste après l'explosion. On y voit une boule de feu qui persiste après la déflagration. L'américain a vécu le drame aux premières loges dans l'aéroport. Il est rescapé, mais bouleversé. "Juste après l'explosion, j'ai senti un gros souffle dans la poitrine et aussi la chaleur par-derrière. Tout était noir, le plafond s'est effondré. Les vitres ont explosé et mes oreilles sifflaient, je n'entendais plus rien", explique-t-il.

Les témoins choqués

"J'ai tout de suite compris que c'était une bombe. J'étais sous le choc quand j'ai vu sur ma gauche une femme couverte de sang et aussi un homme qui avait la jambe arrachée. Il y avait du sang partout." Autre témoin, Gaël Quérin, le perchiste français devait prendre un avion pour les États-Unis. Il est arrivé en voiture avec cinq minutes de retard, tout près du hall 1. Un retard qui lui a sauvé la vie. Certains témoins ont filmé la scène d'horreur. Ils sont des milliers à avoir échappé de très peu aux explosions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne