Les transports en commun sous surveillance

FRANCE 2

Face à la menace d'attentats, les mesures de surveillance dans les transports en commun parisiens ont été multipliées. Pour rassurer les millions d'usagers, la RATP a mis en place de nouveaux dispositifs, notamment la fouille des sacs des passagers.

Dans les couloirs bondés du métro ou du RER, la menace d'attentats inquiète de nombreux passagers en cette période de Noël. Pour assurer la sécurité de ses millions d'usagers, la RATP multiplie les nouvelles mesures. Parmi elles, une patrouille avec un chien renifleur d'explosifs qui circule dans les couloirs et sur les quais du métro, à l'affut du moindre bagage suspect.

Fouille des bagages

D'autre part, les agents de la RATP sont désormais autorisés à vérifier le contenu des sacs des voyageurs s'ils le jugent nécessaire. Une mesure plutôt bien acceptée par les usagers, demandeurs de plus de sécurité. Ces dispositifs viennent compléter les 40 000 caméras de surveillance qui scrutent en permanence les couloirs du réseau, auxquelles s'ajouteront bientôt des caméras à l'intérieur de toutes les rames.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne