Anis Amri : l'homme le plus recherché d'Allemagne

Cela fait 3 jours qu'il est introuvable. On connait désormais son nom : Anis Amri, 24 ans, d'origine tunisienne. Un avis de recherche a été diffusé sur toute l'Europe. Mais en Allemagne la polémique enfle, l'homme était bien connu des services de renseignement.   

Il est l'homme le plus recherché d'Allemagne et même d'Europe. 100 000 euros à qui pourra arrêter Anis Amri. Le Tunisien de 24 ans est le suspect numéro un de l'attentat de Berlin. La police a retrouvé dans la cabine du camion bélier qui a fait 12 morts lundi son portefeuille comme une signature de son attaque. Hier, la police tunisienne a fait irruption dans le village de Oueslatia, celui de la mère d'Anis. Ils ont effectué des perquisitions et des interrogatoires. "Je suis choqué comme tous les Tunisiens, quand la police est venue interpeller ma mère chez elle, on a tout de suite su que c'était à cause d'Anis" confie Abdelkader Amri, le frère du suspect. 

Anis Amri était connu des services de renseignement 

Suite à la révolution de Jasmin, Anis Amri quitte la Tunisie en 2011, direction Lampedusa, porte d'entrée de l'Italie. Mais il prend part à cette mutinerie de réfugiés tunisiens, le centre de rétention est incendié, il est condamné, et va mentir à sa famille. Il quitte Palerme en 2015, la Tunisie refuse de le réadmettre. Il part en Rhénanie, où ses liens avec la mouvance islamiste sont repérés. Depuis juin 2016, il vivait à Berlin, où il était sous surveillance. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne