Anders Breivik ne sera pas étudiant de la fac d'Oslo à la rentrée

Anders Behring Breivik lors de son procès, le 16 mai 2012, à Oslo (Norvège).
Anders Behring Breivik lors de son procès, le 16 mai 2012, à Oslo (Norvège). (STIAN LYSBERG / AFP)

L'auteur de la tuerie d'Utoya avait demandé, fin juillet, à s'inscrire en sciences politiques. Son parcours scolaire ne lui permet pas de postuler à l'université.

Il ne fera pas sa rentrée en septembre à l'université d'Oslo (Norvège). Anders Behring Breivikcondamné à une peine de vingt et un ans de prison reconductible pour avoir tué 77 personnes, sur l'île d'Utoya en juillet 2011, n'a pas été accepté par la fac, auprès de laquelle il avait déposé sa candidature.

L'extrémiste de droite de 34 ans, qui a arrêté l'école avant la fin du lycée, voulait étudier les sciences politiques par correspondance. "Nous avons conclu qu'il ne possède pas les qualifications nécessaires pour suivre ce cursus", a répondu mardi 6 août le recteur de l'université. 

Un projet accepté par la prison

La prison norvégienne où Anders Behring Breivik est détenu avait donné jeudi son accord de principe, à condition que l'université d'Oslo accepte son dossier. Mais dès l'annonce du projet du terroriste, le personnel enseignant avait vivement réagi, même si Breivik aurait été interdit de campus et n'aurait pu communiquer avec les enseignants que par courrier postal, avait précisé le centre de détention.

La ministre de l'Enseignement supérieur a, pour sa part, été critiquée, après avoir laissé entendre que Breivik ne devrait pas pouvoir étudier en prison. "Nous sommes en présence d'un tueur de masse qui ne sera jamais relâché au sein de la société norvégienne", avait-elle déclaré à TV2 Nyhetskanalen. "Les arguments que l'on emploie pour encourager les détenus des prisons norvégiennes à étudier ne sont pas aussi valables" dans ce cas, avait-elle dit.

Vous êtes à nouveau en ligne