Alpes-Maritimes : les migrants affluent à Menton

France 2

Les contrôles ont été renforcés. Au total, 22 000 migrants ont été interpellés depuis le mois de janvier.

Les Alpes-Maritimes sont confrontées à un afflux de migrants. Depuis le début de la semaine, 850 candidats à l'exil ont été contrôlés à la frontière italienne. La plupart sont originaires de la Corne de l'Afrique. À quelques kilomètres de la frontière italienne, la ville de Menton est en première ligne. Des renforts de CRS aident désormais la police aux frontières à contrôler tous les trains.

54 passeurs interpellés

L'objectif de l'État est également de démanteler les réseaux qui exploitent les migrants sans papiers : "La lutte contre les passeurs, c'est-à-dire ceux qui sans scrupule cherchent à tirer profit de la misère d'autrui, c'est évidemment pour nous une priorité", affirme Adolphe Colrat, préfet des Alpes-Maritimes, au micro de France 2. "Nous en avons déjà interpellés 54 depuis le début de l'année", assure-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne