VIDEO. Sécurité : les constructeurs allemands pied au plancher

"Avenue l'Europe" consacre son numéro de juin 2018 à la sécurité routière, devenue l’une des grandes causes européennes. Bonne élève en la matière, l'Allemagne planche sur les façons d'améliorer la construction automobile, pour des véhicules encore plus sûrs.

Comment rendre les véhicules moins dangereux ? C’est l’objectif numéro 1 des constructeurs automobiles Outre-Rhin. Chez Daimler, ce sont 60 000 personnes qui travaillent à la recherche et au développement. Un bâtiment ultramoderne est dédié aux crash-tests, avec un étage où sont élaborés des systèmes électroniques capables de déclencher des airbags avant même que le choc se produise. Chez Mercedes, dans un laboratoire ultrasecret, des phares auto-adaptatifs sont mis au point grâce à une nouvelle technologie.

Des véhicules semi-autonomes équipés de radars et caméras sont en cours de test, dotées poiur certains d'un détecteur de piétons. Un dispositif que l'Union européenne souhaite rendre obligatoire, et qui permettrait d'épargner 10 000 vies par an. La voiture vraiment autonome, elle, est en construction chez Bosch. Les ingénieurs sont convaincus qu'elle va améliorer la sécurité routière, "95% des accidents étant causés par une erreur humaine", rappelle l'un d'eux.

Innovations technologiques et formation continue

"La voiture autonome est une grande chance pour les motards", affirme-t-on chez BMW Moto. Elle pourrait permettre de diviser par deux le nombre d'accidents de moto, dont la moitié seraient causés par les erreurs de conduite des automobilistes. Pour une meilleure cohabitation entre les autos, autonomes ou non, et les deux-roues, le numéro 1 de la moto allemande a dédié un département aux systèmes anticollisions, analogues à ceux qui équipent les avions. 

Mais la technologie ne suffit pas à expliquer les bons résultats de l’Allemagne : les habitudes culturelles y sont pour beaucoup. Ici, tout le monde est volontaire pour des stages de formation continue (ils feraient baisser le 20% le nombre d'accidents chez les jeunes conducteurs)... 

Une enquête de Jean-Christophe Batteria et Xavier Roman, diffusée dans "Avenue de l'Europe" le 6 juin 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne