VIDEO. Allemagne : l'entrisme chinois

Si la Chine investit massivement dans tous les Etats membres de l’Union européenne, l’Allemagne est son terrain de prédilection. Les dirigeants allemands tentent de mettre le holà, mais ils ont du mal à résister aux géants chinois. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe".

L’Union européenne est aujourd’hui la troisième puissance commerciale du monde et échange chaque année l’équivalent de 3 454 milliards d’euros de biens, principalement avec les Etats-Unis et la Chine. Les Européens profitent de la mondialisation, mais beaucoup d'entre eux ne semblent pas en être conscients. Pourquoi ? Quelles armes possèdent-ils contre les attaques commerciales de Donald Trump ou des dirigeants chinois ? "Avenue de l'Europe" se penche sur la mondialisation des échanges.

Petites ou grandes, toutes les entreprises sont visées

La Chine investit massivement dans tous les Etats membres de l’Union européenne (+ 77% en 2016), et l’Allemagne est son terrain de prédilection. Les investissements chinois ciblent toutes les entreprises, petites et grandes, les ports comme celui de Hambourg, et les villes comme la très stratégique cité de Duisbourg dans laquelle arrive le train de la "nouvelle route de la soie". Après s’être laissé faire, les dirigeants allemands tentent de mettre le holà, mais ils ont du mal à résister aux géants chinois, à commencer par le très sulfureux Huawei.

Une enquête de Frédérique Maillard-Laudisa et Denis Bassompierre diffusée dans "Avenue de l'Europe" le 27 février 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne