Tuerie en Allemagne : Peter a perdu trois de ses amis, abattus sous ses yeux

France 2

L'émotion en Allemagne au surlendemain de la fusillade à Hanau, près de Francfort. Un homme a ouvert le feu dans deux bars à chicha faisant neuf victimes avant de se donner la mort. L'enquête du parquet antiterroriste a déjà défini quelques éléments du profil de l'assaillant.

Mercredi 19 février, un homme a ouvert le feu dans deux bars à chicha de la ville de Hanau (Allemagne), tuant neuf personnes. L'enquête a permis d'établir le profil de l'assaillant : un homme raciste, paranoïaque, complotiste et socialement isolé. Depuis ce drame, la statue des frères Grimm des enfants d'Hanau est devenue le point de ralliement de la ville. Par petits groupes, on vient s'y recueillir, déposer une bougie ou capturer un instant tragique.

"Le tueur est entré, il a commencé à tirer"

Peter a vu la mort de près. Il dinait avec ses amis dans l'un des bars à chicha. Trois d'entre eux sont morts. "Le tueur est entré, il a commencé à tirer", raconte-t-il. Trois de ses amis ont été tués à bout portant. Sur son téléphone, Peter montre les photos d'un ses copains, blessé. Quelques jours plus tôt, l'assaillant était venu faire du repérage. Une visite captée par la vidéosurveillance. Depuis 48 heures, la ville d'Hanau porte le deuil des victimes. Leurs obsèques, dont la date n'est pas encore connue, vont être un autre moment de douleur, mais aussi de solidarité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne