Réunion de crise : l'Union européenne se cherche une gouvernance

France 2

L'Union européenne doit trouver le nouveau président de la Commission et faire taire ses désaccords pour trouver un compromis. Les dirigeants se rassemblent dimanche 30 juin lors d'une réunion de crise.

C'est le grand marchandage pour trouver les noms de celles et ceux qui occuperont les postes clés de l'Union européenne. "Cinq postes, le plus stratégique, président de la Commission européenne, mais aussi président du Conseil européen, du Parlement, de la Banque centrale, et le super ministre des Affaires étrangères de l'Europe", liste Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles (Belgique), dimanche 30 juin.

Des équilibres subtils à trouver

Les difficultés résident dans l'équilibre entre hommes et femmes, voulu par le président français, mais aussi entre l'est et l'ouest de l'Europe. "Il faut aussi respecter le nouveau paysage politique issu des élections du 26 mai dernier. Et ça coince : le PPE, qui est sorti en tête des élections, mais affaibli, ne supporte pas que son chef de file, un Allemand, ait été évincé sous pression de la France. En représailles, ils ne veulent surtout pas du Français, Michel Barnier, dont le nom circulait pourtant. Et depuis, les jeux sont ouverts", indique Valéry Lerouge. Emmanuel Macron semblait optimiste pour trouver un accord, dans la soirée de dimanche 30 juin. La chancelière allemande Angela Merkel est plus prudente. "Le Conseil a déjà prévu un petit déjeuner demain pour les 28", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne