Manifestations : l'Allemagne condamne les débordements antisémites

FRANCE 2

Après la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale israélienne, des manifestations ont lieu notamment en Allemagne, marquées par des débordements antisémites que le gouvernement a condamnés.

Au pied de la porte de Brandebourg, à Berlin, vendredi 8 décembre, ils étaient plusieurs centaines à manifester contre Israël et contre la décision des États-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem. Mais très vite, la manifestation dégénère. Un drapeau israélien est brûlé. Certains scandent des slogans comme "mort aux juifs". Un autre manifestant fait le salut nazi.

"Nous refusons toute forme d'antisémitisme"

En Allemagne, ces images ne cessent de faire réagir, jusqu'au plus haut niveau de l'État. "Nous refusons toute forme d'antisémitisme, de xénophobie. Rien ne peut justifier de tels actes et pas plus la reconnaissance par certains de Jérusalem comme capitale d'Israël. Nous mettons tout en oeuvre pour nous y opposer, avec tous les moyens de l'État de droit", a réagi Angela Merkel. Mardi 12 décembre, une cérémonie était organisée pour célébrer la fête juive de Hanouka. L'antisémitisme, les participants à la cérémonie sont nombreux à l'avoir vécu dans leur quotidien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne