Les vacances des grands de ce monde

Le président russe, Vladimir Poutine, en train de pêcher pendant ses vacances dans la région de Tyva (sud de la Sibérie) le 26-7-2013.
Le président russe, Vladimir Poutine, en train de pêcher pendant ses vacances dans la région de Tyva (sud de la Sibérie) le 26-7-2013. (AFP - Ria-Novosti - Alexei Druzhinin)

Comme le commun des mortels, les dirigeants politiques ont besoin de vacances. Mais en ces heures de crise, ils préfèrent souvent faire sobre et discret. Au moins en Occident.

En Grande-Bretagne, David Cameron a intérêt à faire profil bas. En mai 2013, il a dû subir une polémique sur ses vacances aux Baléares: «Y a la crise? Je pars à Ibiza», titrait méchamment The Sun. Pour rattraper le coup, Le «10» (sous-entendu 10 Downing Street, la résidence du Premier ministre) a donc dû publier des photos : on y voit le chef du gouvernement de sa Majesté assis sagement devant une tasse de café, regardant tendrement Samantha, sa chère et tendre…

Cet été, le P.M. prend trois semaines de repos. Il a choisi l’Algarve (sud du Portugal) où il déambule avec short et savates au pied. Le Telegraph en profite pour égratigner cette «garde de robe de vacances triomphante»… M. Cameron devrait aussi se rendre en Cornouailles (sud de l’Angleterre) et en Ecosse.

David et Samantha Cameron au marché d\'Aljezur dans l\'Algarve (sud du Portugal) le 26-7-2013.
David et Samantha Cameron au marché d'Aljezur dans l'Algarve (sud du Portugal) le 26-7-2013. (Reuters - Armando Franca - pool)

En Russie, Vladimir Poutine la joue actif. Ses vacances sont même présentées comme «trépidantes». L’homme aime se montrer en pleine nature, en tenue sportive et virile. En juillet, on l’a vu au bord d’un lac, quelque part dans l’immense Sibérie, s’afficher avec un superbe brochet de 21 kg qu’il aurait lui-même pêché.

On l’a aussi vu à bord… d’un bathyscaphe pour observer une épave du XIXe. La plupart du temps, «les vacances de Poutine sont surtout l’occasion de se montrer à son avantage dans des activités aussi nobles qu’insolites», commente Le Figaro.

Son grand rival, le président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Obama, a choisi l’île de Martha’s Vineyard, au large des côtes du Massachussets (nord-est), lieu de villégiature de la jet set et repaire de prédilection des patriciens de la Nouvelle-Angleterre.

Il y séjourne dans une villa cossue, qui vaut tout de même 7,6 millions de dollars. Le locataire de la Maison blanche «se réjouit de se détendre un peu avec sa famille (…) et je suis certain qu'il verra aussi des amis» pendant son séjour, a expliqué samedi son porte-parole. Au menu : golf, vélo, pique-niques à la plage, sorties au resto…

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, à vélo pendant ses vacances sur l\'île de Martha\'s Vineyard (Massachussets) le 23-8-2011. 
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, à vélo pendant ses vacances sur l'île de Martha's Vineyard (Massachussets) le 23-8-2011.  (Reuters - Kevin Lamarque)
 
Sur les vacances des dirigeants chinois, et notamment celles du président Xi Jinping, on sait fort peu de choses. Traditionnellement, les congés sont de très courte durée dans l’ex-Empire du milieu.

On sait toutefois que plusieurs têtes pensantes du pouvoir séjournent à Beidahe, ville côtière à 285 km de Pékin fréquentée au XIXe par des Européens et par la suite appréciée des dignitaires du Parti. Mao lui-même y possédait une résidence.

Au Japon, «après avoir assisté à la cérémonie du 68ème anniversaire de l’explosion atomique, à Nagasaki», le Premier ministre, Shinzo Abe, est arrivé le 9 août à Narusawa, village de la préfecture de Yamanashi (centre de l’Archipel), nous apprend le site de «l’actualité quotidienne» du pays, nipponconnection.fr.

Propriétaire d’une résidence secondaire dans la localité, il y passera «l’essentiel de ses vacances». Le site nous apprend notamment qu’«il a passé sa première journée de congés à jouer au golf avec ses collaborateurs».

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, en train de jouer au golf pendant ses vacances à Narusawa (centre du pays)
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, en train de jouer au golf pendant ses vacances à Narusawa (centre du pays) (AFP - Jiji Press)

Mais Shinzo Abe n’hésite pas à interrompre ses vacances pour participer à une cérémonie «en hommage aux 3,1 millions de Japonais morts pour la patrie durant la Seconde guerre mondiale». Un geste qu’il tient à faire connaître, bien en phase avec le tournant nationaliste du pouvoir nippon…
 
En Allemagne, Angela Merkel ne déroge pas à ses habitudes. Malgré les élections de septembre, elle a pris presque trois semaines de congés avec son époux, Joachim Sauer. Fidèle à sa discrétion et à sa modestie affichée, elle séjourne principalement dans un hôtel (en demi-pension) à Sulden, petite localité du Tyrol du Sud, contrée italienne en majorité germanophone.Au programme : marche en montagne.

Fin juillet, le couple s’était rendu, comme tous les ans, au prestigieux festival Wagner à Bayreuth en Bavière. Lors de la représentation du Vaisseau fantôme, à laquelle assistait Mme Merkel, le metteur en scène, Jan Philipp Gloger, s’est permis une petite provocation : il a fait imiter dans le spectacle le fameux geste d’Angela : les mains réunies en losange. Commentaire ironique de Die Welt: «Désormais, la chancelière est enfin entrée dans l’histoire de l’opéra»
 
La chancelière allemande, Angela Merkel (à droite), et son mari, Joachim Sauer, à l\'assaut du pic Dossobello di Dentro (3128 m de haut) dans le Tyrol du Sud (Italie) le 2 août 2013.
La chancelière allemande, Angela Merkel (à droite), et son mari, Joachim Sauer, à l'assaut du pic Dossobello di Dentro (3128 m de haut) dans le Tyrol du Sud (Italie) le 2 août 2013. (Reuters - Stringer)

En Espagne, le Premier ministre, Mariano Rajoy, est parti pour trois semaines de congé. Il s’est d’abord rendu dans une réserve d’oiseaux dans le sud du pays. Avant d’aller en Galice, région dont il est originaire, pour deux semaines. Il a choisi une villa rurale de «style traditionnel galicien en pierre» avec piscine et jardin de 3200 m2. La location devrait lui coûter 4050 euros, a calculé El Mundo. «A moins qu’il ne bénéficie d’un prix spécial»
 
Comme la péninsule ibérique, l’Italie est écrasée par la crise. Son président du Conseil, Enrico Letta, a donc décidé de ne pas partir, alors qu’il avait prévu de se rendre sur la côte Adriatique. Il passera toutefois quelques jours dans sa résidence de Pise. «Les engagements du gouvernement absorbent toute mon énergie», a-t-il dit au Corriere Adriatico.

Le fameux maintien des mains de la chancelière Angela Merkel, appelé en allemand «Merkel-Raute» (le «losange de Merkel») (à Stuttgart le 4-5-2011). Cette Raute va-t-elle lui valoir une place dans l\'histoire de l\'opéra ?
Le fameux maintien des mains de la chancelière Angela Merkel, appelé en allemand «Merkel-Raute» (le «losange de Merkel») (à Stuttgart le 4-5-2011). Cette Raute va-t-elle lui valoir une place dans l'histoire de l'opéra ? (Reuters - Michaela Rehle)

 

Vous êtes à nouveau en ligne