Les salaires allemands supérieurs de 32% à la moyenne européenne

Dans l\'usine Volkswagen de Wolfsburg (7-3-2012)
Dans l'usine Volkswagen de Wolfsburg (7-3-2012) (AFP - ODD ANDERSEN)

Le salaire horaire dans le secteur privé en Allemagne est supérieur de 32% à la moyenne européenne, selon l'Office fédéral des statistiques. En 2012, le salaire horaire moyen était de 31 euros dans les entreprises privées allemandes, contre 23,50 euros en moyenne dans les 27 pays de l'Union européenne.

Mais ce n'est pas l'Allemagne, qui ne dispose pas d'un salaire minimum légal, qui affiche les salaires les plus élevés en Europe.  L'Allemagne, où les salaires sont de nouveau en progression ces deux dernières années après une période de stagnation, se classe au huitième rang du classement européen, selon Destatis (office fédéral de la statistique allemande).

Le salaire a reculé de 7% en Grèce
La Suède est en tête avec un salaire horaire moyen de 41,90 euros. La Bulgarie ferme la marche (3,70 euros).  La France (qui dispose, elle, d'un salaire minimum, se situe au-dessus de l'Allemagne, à 34,90 euros. La Grande-Bretagne est sous la moyenne, à 21,90 euros.

Effet de la récession, le salaire horaire moyen en Grèce a reculé de 7% en un an, à 15,50 euros.

De 2001 à 2010, tandis que l'Allemagne mettait en œuvre les réformes du marché du travail impulsées par l'ex-chancelier Gerhard Schröder, les salaires ont progressé moins vite que dans la moyenne européenne. La progression des salaires était même inférieure au rythme de l'inflation. 

La tendance s'est renversée depuis lors. En 2012, les salaires allemands ont augmenté en moyenne de 2,8% (quand la hausse des prix à la consommation était contenue à 2%). En France, la hausse des salaires a été de 1,9%.

Salaires allemands à la hausse
L'an dernier, IG Metall, l'un des principaux syndicats du pays, a obtenu la plus forte revalorisation salariale de ces vingt dernières années. Cette année, les salariés de la fonction publique régionale ont négocié avec succès une hausse de 5,6% de leurs traitements étalée sur deux ans. Dans la sidérurgie, au début du mois, une augmentation de 3% a été négociée par IG Metall pour 75.000 ouvriers du nord-ouest de l'Allemagne.

Dans l'industrie manufacturière, particulièrement soumise à la concurrence internationale, le coût du travail horaire était de 35,20 euros en moyenne en Allemagne en 2012, hissant le pays au 5e rang européen. C'est 47% de plus que la moyenne dans l'Union européenne, mais 3% de moins qu'en France.

Reste à savoir ce que compte exactement l'Institut de la statistique allemande, sachant que par exemple France et Allemagne n'ont pas la même définition du salaire net.
Vous êtes à nouveau en ligne