La diversification des métiers de La Poste, une constante en Europe

FRANCE 2

En France, mais aussi dans toute l'Union européenne, les services postaux diversifient leurs services pour lutter contre la baisse du nombre de courriers envoyés. 

En France, le métier de facteur évolue et se diversifie. Mais, comment cela se passe-t-il dans le reste de l'Union européenne ? La diversification est en cours dans de nombreux pays, comme l'explique, en plateau, le journaliste Julien Duponchel. "En Belgique, des postes proposent de vous livrer chez vous l'ordonnance de votre médecin ou même votre plaque d'immatriculation. C'est d'ailleurs elle-même qui la fabrique et vous l'amène en 24 heures", précise-t-il. En Suisse, pays voisin, La Poste propose "un service de transports en commun avec 800 lignes de bus dans tout le pays", poursuit-il.

Moitié moins de bureaux de poste en Allemagne 

Ces diversifications se font de plus en plus, pour des raisons économiques. "Avec la baisse du nombre de courriers envoyés, les postes européennes se sont positionnées sur d'autres marchés. Cette diversification s'est accélérée avec la privatisation des services postaux, entamée au début des années 1990, comme aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne ou encore au Royaume-Uni". Le journaliste explique que ces privatisations ont permis de limiter "la hausse des tarifs du timbre. En Allemagne, le timbre standard coûte 70 centimes, contre 86 centimes en France". Cependant, le nombre de bureaux de poste "a été divisé par deux". "En Italie, le courrier, dans certaines régions, n'est distribué que tous les deux jours". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne