VIDEO. Allemagne : les loyers ont augmenté de 30% en une année à Berlin (et c'est un record du monde)

FRANCE 2

Il existe pourtant une loi pour encadrer les loyersdans la capitale allemande. Elle stipule que la hausse du loyer ne doit pas excéder les 10%, et uniquement au moment du changement de bail.

Paris est l'une des villes d'Europe où les loyers sont les plus chers. Jusqu'ici, Berlin (Allemagne) faisait figure d'exception, mais depuis trois ans, les propriétaires allemands se sont rattrapés. Les loyers ont augmenté de 30%, et certains Berlinois ont été obligés de quitter leur logement devenu au-dessus de leurs moyens. C'est d'ailleurs le record du monde de l'augmentation des loyers. Un Berlinois indique que l'an dernier, entre Noël et le Nouvel An, un courrier l'a informé que son loyer passait de 458 euros à 1 408 euros.

Un encadrement des loyers défaillant

Pourtant il existe une loi pour encadrer les loyers à Berlin. Elle stipule que la hausse du loyer ne doit pas excéder les 10%, et uniquement au moment du changement de bail. Mais il y a des exceptions, comme lorsqu'une façade doit être repeinte, qui permettent d'augmenter encore plus les loyers. Des subterfuges trouvés par des propriétaires peu scrupuleux au moment d'abîmer un peu une façade pour excéder les 10% de dégradation nécessitant des travaux, et provoquer une hausse du loyer.

Un encadrement imparfait donc. "Berlin connaît un afflux de population. Il arrive entre 40 00 et 50 000 personnes par an. Il faut moderniser beaucoup d'immeubles", explique un représentant d'un groupe immobilier. La mairie de son côté lutte contre les logements vacants ou les locations saisonnières, et fait même parfois jouer son droit de préemption lors des ventes d'immeubles. Certaines associations demandent l'expropriation des gros propriétaires ou la nationalisation des logements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne