Fusillades en Allemagne : la piste de l'extrême-droite privilégiée

France 2

Deux fusillades qui visaient des bars à chicha à Hanau (Allemagne), près de Francfort, ont fait 9 morts mercredi 19 février. Les enquêteurs privilégient la piste de l'extrême droite. 

Le réveil est difficile en Allemagne jeudi 20 février. La veille, deux fusillades qui ont visé deux bars à chicha à Hanau, près de Francfort, ont fait 9 morts et 5 blessés. On ignore encore les motivations du tueur, mais selon le quotidien Bild, le plus populaire en Allemagne, une vidéo et une lettre ont été retrouvées à son domicile. Dans cette lettre, ses revendications seraient sans ambiguïté, il s'agirait de la haine de l'étranger. Ces informations n'ont pas encore été confirmées par la police. 

Les actes violents et racistes se multiplient

Cet événement survient dans un climat très malsain en Allemagne depuis quelques mois où se multiplient les actes violents et racistes. Vendredi 14 février, 12 militants d'un groupuscule d'extrême-droite ont été arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à commettre des attentats de grande ampleur contre des mosquées. En octobre dernier, un négationniste avait tenté un attentat contre une synagogue. Enfin, un élu membre du parti d'Angela Merkel avait été tué parce qu'il défendait les migrants, conclut le correspondant de France 2 Hugues Huet. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne