Eurozapping : Alexeï Navalny s'exprime publiquement, tensions au Kirghizistan

Comme chaque soir, la rédaction de franceinfo fait un tour de l'actualité européenne. C'est l'Eurozapping du mardi 6 octobre.

L'opposant russe Alexeï Navalny s'exprime pour la première fois publiquement après la tentative d'assassinat dont il dit avoir été victime. Depuis Berlin (Allemagne), où il poursuit sa convalescence, il affirme avoir été empoisonné parce qu'il menaçait le pouvoir russe. "Des assassins qui utilisent des armes chimiques sont des personnes spécialement formées. Le poison utilisé est une preuve de l'implication directe du Kremlin. Ma version est que ça a été organisé par des personnes des services secrets sur "ordre de Poutine", lance-t-il. Empoisonné au Novitchok, un puissant agent neurotoxique le 20 août dernier, il avait été trasféré à Berlin dans un état critique.

Rapprochement entre Israël et les Emirats arabes unis

En Allemagne, une visite historique a eu lieu entre les chefs de la diplomatie israélienne et émiratie au mémorial de la Shoah à Berlin. Les deux diplomates ont voulu rendre hommage aux six millions de Juifs exterminés par les nazis. Une nouvelle étape de la normalisation entre les deux pays.

Enfin, confusion et tensions au Kirghizistan. Le portrait du président a été vandalisé par des manifestants dans les bureaux du gouvernement. Depuis 24 heures, le chaos règne dans l'ex-République soviétique. En cause, les résultats controversés des élections législatives de dimanche 4 octobre. Moscou appelle au clame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne