Européennes : le nouveau visage du Parlement européen

France 2

Le Parlement européen est largement renouvelé avec la percée des formations populistes et la poussée des Verts, au détriment des partis traditionnels.

Le groupe d'extrême droite Europe des nations et des libertés (ENL) progresse après ces élections européennes, mais reste très minoritaire. Il passe de 37 à 58 sièges, essentiellement grâce à la Ligue de Matteo Salvini en Italie. En effet, le Rassemblement national mené par Jordan Bardella a autant de sièges au'il y a cinq ans à Bruxelles, d'où s'exprime en direct le correspondant de France 2 Valéry Lerouge lundi 27 mai. L'extrême droite est en baisse aux Pays-Bas et a fait des scores décevants en Finlande.

Un Parlement fragmenté

Les écologistes, eux, gagnent 15 sièges grâce au renforcement des Verts allemands et français. Ce sont deux partis avec lesquels il va falloir composer au Parlement européen, car les partis traditionnels, PPE (droite conservatrice) et sociaux-démocrates (gauche), ont clairement perdu de leur influence (une quarantaine de sièges chacun), conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne