Coronavirus : l'Allemagne veut interdire les grands rassemblements au moins jusqu'à novembre

Un parc d\'attraction à Dortmund (Allemagne) le 15 juin 2020.
Un parc d'attraction à Dortmund (Allemagne) le 15 juin 2020. (BERND THISSEN / DPA / AFP)

Ce projet d'accord entre le gouvernement fédéral et les régions devrait être validé mercredi.

L'Allemagne veut prendre ses précautions. De l'autre côté du Rhin, les grands rassemblements devraient rester interdits jusqu'à novembre au moins pour limiter toute propagation du nouveau coronavirus, selon un projet d'accord entre le gouvernement fédéral et les régions obtenu mercredi 17 juin par l'AFP. "Les grands événements tels que les festivals, les fêtes de village, de ville, de rue, les manifestations vinicoles, les tournois de tir ou les fêtes foraines ne sont pas possibles actuellement et (...) au moins" jusqu'à novembre, détaille ce document qui devrait être entériné aujourd'hui.

Seuls seront autorisés des rassemblements plus limités qui permettent une distanciation physique entre participants, qui devront être masqués. Une distance minimale de 1,5 m va rester en vigueur dans l'espace public. Ecoles et garderies vont, elles, poursuivre leur réouverture progressive, qui devrait être parachevée après l'été. Gouvernement et régions encouragent en outre les Allemands à utiliser l'application en vigueur depuis mardi dans le pays et déjà téléchargée à 6,5 millions de reprises, selon le ministre de la Santé. L'Allemagne a recensé au total 8 830 décès depuis le début de l'épidémie, selon l'Institut Robert Koch.

Vous êtes à nouveau en ligne