Coronavirus : en Moselle, des patients transférés vers Allemagne

France 3

Les hôpitaux sont sous tension alors que la seconde vague de Covid-19 frappe toujours durement la France. À Thionville en Moselle, des patients ont été transférés vers l’Allemagne durant la matinée du vendredi 6 novembre. 

Les transferts reprennent en Lorraine. "Le premier patient a quitté l’hôpital de Bel Air, à Thionville, ce matin à 10h30, en tout ils sont cinq patients à quitter la Moselle en direction de la Sarre voisine", explique Jean-Philippe Tranvouez, journaliste France Télévisions, en duplex depuis Thionville (Moselle). Cette entraide, qui avait fait ses preuves durant la première vague du coronavirus, "a été réactivée pour cette seconde vague". 

Pas encore de saturation 

"Les hôpitaux ne sont pas encore en surcharge", précise néanmoins Jean-Philippe Tranvouez. Le CHR de Metz-Thionville "accueille toujours des patients non-Covid", malgré les transferts vers l’Allemagne. Il s’agit en réalité d’un mouvement d’anticipation, les services de réanimation étant "sous tension". L’objectif est donc de "déplacer des malades qui sont transportables pour pouvoir accueillir d’ici une dizaine de jours des patients beaucoup plus graves", conclut le journaliste. La Moselle devrait quant à elle accueillir des patients allemands "en soins de suite". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne