Ulrich Pfeifer, "Fluchthelfer" qui creusait des tunnels sous le mur de Berlin

Ulrich Pfeifer était un \"fluchthelfer\", littéralement celui qui aide à la fuite. Il a creusé des tunnels sous Berlin pour aider au passage de l\'Est à l\'Ouest.
Ulrich Pfeifer était un "fluchthelfer", littéralement celui qui aide à la fuite. Il a creusé des tunnels sous Berlin pour aider au passage de l'Est à l'Ouest. (SARAH TUCHSCHERER / FRANCE-INFO)

De la construction du mur en 1961 jusqu’à sa chute en 1989, de nombreux Allemands de l’Est ont tenté de fuir vers l’Ouest. Certains ont utilisé de faux passeports, d’autres ont aménagé des caches dans des voitures, et puis il y a ceux qui ont creusé des passages sous terre, comme Ulrich Pfeifer.

À la construction du mur, en 1961, Ulrich Pfeifer a 26 ans. Il est ingénieur à Berlin-Est alors que sa mère et sa soeur vivent de l'autre côté. Il les rejoindra finalement, aidé par des étudiants de Berlin-Ouest, en empruntant une canalisation d'eaux usées. Puis, c'est à son tour d'aider les autres. Ulrich devient un "Fluchthelfer", littéralement "quelqu'un qui aide à la fuite".

Aujourd'hui âgé de 84 ans, sa démarche est hésitante mais sa voix toujours bien assurée. Ulrich raconte comment il a participé à la construction d’un premier tunnel sous la Bernauer Strasse. Les conditions étaient alors très précaires.

On allait creuser avec des petites pelles à 8 ou 9 mètres de profondeurs, sous les canalisations d'eau. Si on avançait de 20 centimètres en deux heures, c'était déjà une petite victoire !Ulrich Pfeifer.

Ulrich Pfeifer a participé à la construction de quatre tunnels. Il a ainsi aidé 29 personnes à retrouver leur liberté.
Ulrich Pfeifer a participé à la construction de quatre tunnels. Il a ainsi aidé 29 personnes à retrouver leur liberté. (Berliner Unterwelten e.V./Holger Happel)

Alors qu'il avait déjà réussi à passer de l'autre côté, Ulrich a donc continué à aider, motivé par l'arrestation de sa petite amie, en décembre 1961. "On a du mal à s'imaginer maintenant, raconte-t-il, mais elle avait été condamnée à 7 ans de prison pour une simple tentative de fuite !".

Sur les 75 projets de tunnels identifiés sous Berlin entre 1961 et 1989, seuls 19 ont abouti. On estime aujourd'hui qu’ils ont permis à au moins 300 personnes de gagner l’Ouest de la ville.

Berlin : franceinfo fait le mur

À l'occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, franceinfo vous propose une série de reportages, entre souvenirs insolites et immersion dans l'Allemagne d'aujourd'hui.

- "Un moment-clé, pour le monde et pour moi-même" : pour Éric, la chute du mur de Berlin a été l'occasion d'une rencontre déterminante

- "C'est une blague ?" : comment Helmut Kohl a appris la chute du mur de Berlin

- VIDEO. "Le régime s’est effondré en quelques heures": un journaliste de franceinfo assiste par hasard à la chute du mur de Berlin alors qu’il est étudiant

- "Je me suis dit, ils se sont fait voler leur révolution !" : quand la chute du mur de Berlin laissait les militants communistes pantois

Vous êtes à nouveau en ligne