Attaque à Münster

Deux personnes ont été tuées, le 7 avril 2018, à la terrasse d'un restaurant dans le centre historique de Münster (nord-ouest de l'Allemagne). Le conducteur de la camionnette qui a foncé sur la foule s'est ensuite suicidé par balle. 

"Rien n'indique qu'on ait affaire à des revendications islamistes", a indiqué le ministre de l'Intérieur du Land de Rhénanie-Westphalie, Herbert Reul. Le chef de la police a estimé qu'il n'y avait pas de "motivation politique" dans le geste de cet homme. 

Le suspect a été identifié par les médias allemands comme Jens R., un homme âgé de 48 ans, qui résidait à Münster, non loin des lieux du drame, et qui souffrait de troubles psychologiques. Il était connu pour un passé de petit délinquant et des actes de violences. Il connaissait des difficultés professionnelles, avait tenté "il y a peu" de se suicider et avait tout récemment clamé son intention de recommencer, cette fois de manière spectaculaire. 
plus