Allemagne : une baisse du PIB inquiète le moteur de la zone euro

france 3

Moteur de la zone euro, l'économie allemande montre des signes de faiblesse avec un PIB en léger recul pour le deuxième trimestre 2019. La baisse des exportations pèse sur l'économie du pays.

Le ministre du Travail allemand prépare des mesures au cas où le ralentissement économique se transforme en crise. L'Allemagne produit moins de richesse au deuxième trimestre, son PIB a perdu 0,1%, peut-être la fin d'une décennie dorée. En cause, les tensions entre les États-Unis et la Chine, alors que le pays est très dépendant des exportations : elles ont chuté de 8% en juin. "On est inquiets. L'affaiblissement de notre économie à des causes extérieures. Nos entreprises sont confrontées aux conflits commerciaux internationaux", confie Volker Treier, porte-parole de la Chambre du commerce et de l'industrie.

Le spectre de la récession

L'économie allemande à des problèmes structurels, en particulier son industrie automobile qui a mal négocié le virage électrique. Si le PIB allemand recule encore au prochain trimestre, le pays sera officiellement en récession.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne