Allemagne : le "Rambo de la Forêt noire" arrêté après six jours de chasse à l'homme

Les forces de l\'ordre à Oppenau (Allemagne), où le fugitif Yves Rausch, 31 ans, a été arrêté le 17 juillet 2020.
Les forces de l'ordre à Oppenau (Allemagne), où le fugitif Yves Rausch, 31 ans, a été arrêté le 17 juillet 2020. (BENEDIKT SPETHER / DPA / AFP)

Yves Rausch, 31 ans, a été découvert assis dans les bois grâce à un signalement donné par deux témoins.

La chasse à l'homme a mobilisé pendant six jours des centaines de membres des forces de l'ordre appuyés par des hélicoptères. La police allemande a annoncé vendredi 17 juillet avoir mis la main sur un suspect lourdement armé, accusé de s'être emparé d'armes de service de policiers. Yves Rausch, 31 ans, surnommé le "Rambo de la Forêt noire" par la presse allemande, a été découvert assis dans les bois grâce à un signalement donné par deux témoins. "Avec quatre armes visibles devant lui", a déclaré Jürgen Rieger, qui a dirigé l'opération de recherches.

Le fugitif tenait également une hache sur ses genoux ainsi qu'une autre arme, et il y avait une lettre devant lui, a ajouté Jürgen Rieger. Il a été légèrement blessé lors de son arrestation, ainsi qu'un membre des forces spéciales qui présente une coupure infligée par la hache.

Il avait réussi à désarmer quatre officiers de police

Yves Rausch s'était enfui dans la forêt dimanche après avoir réussi à désarmer quatre officiers de police, déclenchant dans le sud-ouest de l'Allemagne cette vaste opération des forces de l'ordre munies de caméras thermiques et appuyées par des hélicoptères et des chiens policiers. Plus de 2 500 membres des forces de l'ordre avaient ratissé la zone.

La police avait été informée dimanche matin qu'un homme suspect avait été aperçu près d'une cabane dans la forêt près du village d'Oppenau. Les quatre policiers envoyés sur les lieux pour procéder à un contrôle ont indiqué qu'il s'était dans un premier temps montré coopératif lorsqu'ils se sont approchés. Mais "soudain et d'une manière complètement inattendue", il a menacé les policiers avec une arme, les obligeant à poser leurs armes de service avant de s'en emparer et de s'enfuir.

"Un "fana des armes" avec un long passé judiciaire

Le procureur d'Oppenau, Herwig Schaefer, avait décrit mardi Yves Rausch comme un "fana des armes" ayant une "grande affinité" avec l'armement. Le suspect a un long passé judiciaire, accusé de délits comme le port illégal d'armes, vols ou attaques ayant causé des blessures.

En 2010, il avait été condamné une peine de prison après avoir grièvement blessé une amie avec une arbalète. La police avait découvert du matériel pornographique pédophile sur son portable lors d'une enquête en 2019 pour possession d'explosifs.

Vous êtes à nouveau en ligne