Allemagne : l'incroyable procès de Niels Högel, l'infirmier aux 100 victimes

France 2

En Allemagne, le procès d'un infirmier tueur en série passionne et effraie le pays. France 2 fait le point sur l'affaire.

Un infirmier tueur en série, qui s'autoproclame le plus grand criminel en Allemagne depuis la dernière guerre, est actuellement jugé pour avoir assassiné pas moins de 100 patients. Le procès passionne autant qu'il effraie le pays. L'homme s'appelle Niels Högel. Il est surnommé "l'infirmier qui se prenait pour dieu". Dès le début de son procès, organisé dans une salle de concert pour accueillir toutes les familles des victimes, il avoue avoir tué au moins une centaine de patients.

Une enquête sans précédent

Tout a commencé dans un hôpital, en 1999. Niels Högel y est embauché et très vite, certains collègues remarquent un comportement étrange. Niels Högel est accusé d'avoir administré des doses létales de médicaments pour provoquer des arrêts cardiaques à des patients de tout âge, et ce quel que soit leur état de santé. Son but ? Apparaître ensuite comme un héros en tentant de les réanimer, mais le plus souvent sans succès. Mais pas de preuve pour l'accuser pour autant. Niels Högel est donc simplement poussé à la démission.

Problème, il retrouve du travail dans une autre clinique où là aussi, le taux de décès est vite multiplié par deux. Ce n'est qu'en 2005 qu'il est pris en flagrant délit et condamné à la perpétuité. Des milliers de cas demeurant inexpliqués sont alors rouverts, 134 corps exhumés. C'est une enquête sans précédent. Niels Högel pourrait en effet avoir tué jusqu'à 300 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne