Allemagne : des colis perdus vendus aux enchères

FRANCE 2

Traditionnellement, un pic de livraison est observé dans la semaine qui précède Noël. En Allemagne, les colis qui ne peuvent pas être livrés, du fait d'une mauvaise adresse ou d'une absence, sont vendus par des transporteurs aux enchères. Les acheteurs se prononcent sans même savoir leur contenant.

Cela ressemble à un centre de tri pour colis, où les paquets commandés sur internet ne font que transiter quelques heures. Mais ici, rien ne sera livré. Ces colis sont perdus, non réclamés et leurs destinataires introuvables ; ils seront donc vendus aux enchères. Les prix s'envolent. 200 participants sont à l'affût de la bonne affaire. Des enchères ou plutôt une loterie, car personne ne sait précisément ce qu'il achète. Les articles sont vendus par chariots entiers. Il est interdit de les ouvrir. La commissaire-priseur elle-même vérifie que tout reste fermé.

40 000 colis perdus revendus chaque année en Allemagne

Le repérage avant la vente ressemble à une enquête. Les lots partent rapidement. Ce n'est que sur le parking que chacun découvre ce qu'il a acheté. Il y a les chanceux et les autres. Un homme se retrouve avec des pièces détachées de voiture. Il espère quand même faire un bénéfice en revendant les articles sur internet. Le transporteur ne révèle pas combien lui rapportent ces enchères. Au moins 40 000 colis perdus sont ainsi vendus chaque année en Allemagne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne